Baisse du taux de l’hémoglobine : quelles conséquences ?

20 Déc by

Baisse du taux de l’hémoglobine : quelles conséquences ?

Vous avez probablement entendu parler de la baisse du taux d’hémoglobine. Il s’agit d’un composant essentiel à notre sang. La carence de cet élément entraine de nombreux problèmes de santé, dont certains sont graves.

Qu’est-ce que l’hémoglobine ?

Le sang est un fluide vital complexe. Parmi ses nombreux composants, il y a les globules rouges. Ces braves cellules assurent différentes fonctions. A l’intérieur de ces êtres vivants, il y a une protéine du nom d’hémoglobine. Cette dernière a pour rôle de fixer et de transporter les molécules d’oxygène vers l’ensemble de l’organisme. Le manque d’hémoglobine prive alors le corps de son carburant principal. La personne respire toujours, mais divers problèmes de santé, dont l’anémie, commencent alors à surgir. A long terme, le cancer peut arriver.

Un taux anormalement bas indique une anémie

L’anémie arrive en tête des soucis de santé qui vient avec la baisse excessive du taux d’hémoglobine. Cette maladie se manifeste par une pâleur facilement remarquable. Le teint s’éclaircit notamment au niveau des paupières inférieures. Cela peut durer des années. Progressivement, la personne ressentira une fatigue chronique s’installer. L’organisme tourne au ralenti et le moindre effort essouffle. Le cœur se met à battre plus rapidement. Le cerveau économise ses ressources et la mémoire baisse considérablement. Des pertes de conscience répétitives sont à craindre.

Pour éviter les complications possibles

Les conséquences de la baisse du taux d’hémoglobine sont graves. Le manque d’oxygène peut entrainer d’irréversibles séquelles à différents organismes. Cependant, il est tout à fait possible de remonter la pente. La carence en fer entraine la chute d’hémoglobine. Ainsi, il faudra consommer davantage de légumes verts. Adopter un régime hygiéno-diététique pourra être salutaire. Certaines maladies, dont la drépanocytose, s’attaquent aux moelles osseuses, l’usine à globules rouges. Il faut les diagnostiquer et les soigner. Dans certains cas, la transfusion sanguine est juste inévitable.

By

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *