L’importance d’une assurance pour sportif

8 Mai by admin

L’importance d’une assurance pour sportif

Un sportif, peu importe son niveau et sa discipline, se doit d’avoir au moins une assurance. Bien évidemment, si pour les amateurs, cette démarche est optionnelle, elle reste nécessaire. Retour sur l’importance d’une assurance quand on se lance dans l’entrainement physique.

Une couverture maladie comme les autres

L’assurance, notamment pour les simples amateurs de sports, n’est rien d’autre qu’une couverture médicale. Mais attention, ici, la qualité de la couverture prime véritablement sur les mensualités à verser. Il en va de votre bien-être et de votre sécurité.
En tant qu’assurance maladie, ce genre de contrat doit bien évidemment prendre en charge tous les traitements et accidents qui ont un rapport avec vos séances d’entrainement. Et contrairement aux idées reçues, ils sont nombreux : foulure, courbature, blessures en tout genre, voire des opérations plus lourdes.

Une prestation disponible auprès des assureurs classiques

L’assurance maladie, pour les sportifs ou autres, se souscrit auprès des entreprises d’assurance classique. Il en existe de toute sorte en France. Mais attention, cet embarras du choix est loin d’être une mauvaise chose, surtout depuis que les plateformes de comparaison d’offre sont disponibles sur la toile.
Par la concurrence qui est très présente actuellement, les assureurs sont plus enclins à baisser les tarifs de leur prestation, pour les mêmes qualités de service. C’est d’autant plus vrai dans la mesure où les assurés peuvent résilier leur contrat à chaque date d’anniversaire de ce dernier, comme l’indique notamment la nouvelle loi sur la consommation.

Une couverture plus large

Il importe toutefois de noter que la couverture dans une assurance santé sportive doit être plus large, et pourquoi pas, plus rapide. En général, ce genre de contrat doit couvrir l’intégralité des blessures qui a un rapport avec vos séances d’entrainement, et ce, peu importe les conditions de l’accident : en salle ou à la maison.
La prise en charge va des simples diagnostics à l’opération chirurgicale si cela s’avère être nécessaire. Néanmoins, vous ne devez pas vous attendre à une couverture complète. Selon la nouvelle loi, les assureurs ont un plafond à respecter dans la couverture des soins médicaux. Il en va de même pour les caisses de prise en charge sociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *