Sport collectif : 3 conseils pour une meilleure alimentation

17 Jan by

Sport collectif : 3 conseils pour une meilleure alimentation

Tout le monde doit manger équilibré, mais pour les sportifs, il faut bien plus qu’un repas équilibré. Les sports collectifs, en particulier, exigent des apports énergétiques conséquents. Quand vous fait du football, du handball ou du rugby, vous êtes soumis à des efforts intensifs. Ainsi, il est impératif d’adopter une alimentation précise pour répondre aux besoins de l’organisme et le préparer à cette activité.

Votre dernier repas avant le match

Vous devez prendre votre dernier repas, au mois 3 heures avant le coup d’envoi du match. Il ne faut pas avoir l’estomac lourd sur le terrain. Privilégiez des aliments riches en glucides simples et complexes sans encombrer votre estomac. Mangez des pâtes aux champignons, du gâteau de semoule ou du cèleri râpé. Évitez les aliments trop riches en protéines, en lipides et en fibres alimentaires. Vous aurez toute la force qu’il faut pour le match sans vous sentir trop rassasié.

Que manger avant et pendant le match ?

Si vous n’avez pas pu manger ce repas riche en glucides avant le match, il faut rattraper le coup 30 minutes environ avant le coup d’envoi. Mangez de préférence une compote de fruits. Mais, vous pouvez également prendre une barre de céréales ou un fruit frais. Il est important de s’hydrater pendant cette collation sucrée. Vous avez le choix entre de l’eau et de la boisson glucidique. Il est important de reprendre la même collation pendant la mi-temps. N’oubliez pas de vous hydrater pour éviter les crampes. À la dernière pause, il est encore recommandé de prendre un dernier apport glucidique. Vous pouvez manger un yaourt à boire, un pain d’épices ou des fruits secs.

Que manger pendant les périodes d’entraînement ?

Votre régime alimentaire ne doit pas se limiter à l’avant-match et pendant le match. Il faut équilibrer votre alimentation durant toute la saison pour renforcer votre foncier. Durant les phases d’entraînement, il faut consommer régulièrement des plats à base de pâtes de riz ou de quinoa. Continuez de privilégier les aliments riches en glucides comme les fruits sous toutes les formes : frais, en compote ou encore en confiture. Puis, ajoutez des apports en protéines comme de la viande de bœuf ou du jambon. Enfin, sachez que l’hydratation reste importante, quelle que soit la période.

By

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *